19 | 10 | 2018
Mes créations
One-Shot
Dragon's Runes
Coloc'Aliens
BD Ragnarok Online
Les Chats, nos meilleurs amis
Elfira
Anomalie(s)

A Lutie, par une nuit glaciale, un couple dépose un berceau à coté du sapin. A l'intérieur de celui-ci un bébé. Un bébé aux yeux rouges et aux cheveux blancs. Il n'était pas dérangé par les flocons qui tombaient sur son petit visage. Il ne pleurait pas, ses parents le laissaient là et s'enfuirent. En disant :

- Désolé Yuki, tu n'es plus notre fille à cause de ce monstre, nous ne voulons plus de toi. Sincèrement désolés.

A ces mots l'enfant qui ne pleurait pas se mit à pleurer et à crier si fort que les parents se retournèrent et on vit une larme couler sur les joues de la mère. Qui s'en voulait sûrement d'abandonner son enfant. Aux pleurs de l'enfant, une habitante de Lutie s'approcha du sapin, et se pencha au dessus du berceau. Attendrie par le petit visage du bébé, elle le prit dans ses bras et l'emmena chez elle. Plusieurs années s'écoulèrent cette nuit d'abandon. Yuki avait 5ans, quand elle demanda à sa mère adoptive qui elle était réellement. Celle-ci ne savait quoi répondre, mais un bruit inaudible pour les humains sortit de la bouche de la femme. Et Yuki n'étant pas humaine entendit la phrase. A ces mots, Yuki ne sachant plus quoi penser d'elle, prit sa mère adoptive dans ses bras en lui disant :

- Je vois que je t'ai causé bien des soucis, désolée. Je pense que partir sera la meilleure chose à faire pour toi qui m'a protégé et qui a fait tant pour moi. Adieu, et ne t'inquiète pas je serais me débrouiller.

C'est alors que son long périple commença. Yuki seule ce promenant dans les tempêtes de neiges, c'est a ce moment qu'elle a été nommée Yuki-Onna (femme des neiges) bien qu'elle soit a peine âgée de 10ans. Depuis aux alentours de Lutie l'ombre de la Yuki-Onna effrayait un bon nombre d'aventuriers. A l'âge de ces 12ans elle décida de partir des plaines enneigées de Lutie pour devenir ce qu'elle devait devenir. Elle a voyagé longtemps, car c'est à l'âge de 15ans qu'elle arrive dans une ville contraire à sa ville. Cette ville était baigné par une lumière du soleil, quand elle levait les yeux, la chaleur du soleil la rendait vivante ou du moins le peu de part humaine qui lui restait. Elle apprit que la guilde des voleurs était dans les parages de cette ville. Elle s'y rend et elle devint l'une des leurs. Un an plus tard elle en avait assez d'être voleuse. C'est alors qu'elle pris une décision, celle de devenir assassin, après tous n'était-elle pas destinée à le devenir. Elle partie donc en direction de la guilde des assassins, pour en faire parti. Contrairement à la normal, elle a réussi le test si rapidement que les membres de la guilde étaient réticents à la faire rentrer au sein de la guilde. Mais, même s'ils étaient réticents, ils avaient besoin de personnes comme elle. Yuki était donc devenu assassin. C'est peu de temps qu’elle revint dans sa ville natale enfin rien était sur. . . Elle retourna voir sa mère adoptive, qui fut surprise de la revoir mais le pire pour elle c'est que Yuki était revenue pour autre chose que lui dire bonjour. Yuki se rapprochant de sa mère, celle-ci craignant que celle qu'elle avait élevée ne lui fasse du mal, la regardait avec frayeur. Yuki regardait le visage de sa mère et fini par dire :

- Maman, pourquoi ne pas m'avoir tout dit ? Tu as murmuré avant que je ne parte, que je n'étais pas humaine. Mais toi tu en savais plus n'est-ce pas ? Pourquoi ? Dis moi la vérité je te le demande plus que tout, avant que je ne commette un acte irréparable dis moi tout.

Sa mère ne sachant plus quoi dire émit quand même un son qui faisait une phrase en s'approchant de sa fille :

- Désolée, je ne sais que le fait que tu n'es pas humaine, je ne sais rien d'autre.
- Quoi !! Tu ne sais rien d'autre, comment peux-tu en être sur ?
- Le tatouage que tu as sur ton épaule est la marque d'un monstre puissant. Tu as été baptisée par ce monstre, d'après certain texte, tu n'es plus que sa marionnette, à moins que tu ne sois. . .

Elle n'a pas eu le temps de finir sa phrase, qu'elle tomba sur les armes de Yuki. Au même moment un voisin pénétrait la maison, il se mit a crier si fort en disant :
- LA YUKI-ONNA EST DE RETOUR ! ! !
A ce cris Yuki poussa l’homme et pris la fuite.
[A suivre…]